Aménager son atelier à domicile – de manière sûre, ordonnée et efficace

Date: 19.02.2021

Que vous souhaitiez scier une planche en vitesse, recoller une chaise ancienne ou réparer la chambre à air à plat de votre vélo – avec un atelier aménagé de manière systématique, toutes les tâches peuvent être réalisées de manière bien plus aisée et rapide. Un certain ordre permet également de ménager vos nerfs, étant donné qu’ils ne sont pas mis à rude épreuve par d’interminables heures de recherche.

Dans cet article, nous souhaitons examiner de plus près le sujet de l’aménagement de l’atelier et vous montrer comment organiser votre atelier à domicile bien équipé de manière optimale. En plus de l’ordre, bien sûr, nous parlons aussi des outils indispensables que tout bricoleur devrait avoir à la maison, de leur entretien, mais aussi de la protection adéquate, afin de pouvoir travailler en toute sécurité.

Cave, garage ou remise – L’endroit parfait pour l’atelier

Avant de parler des outils nécessaires et de leur ordre de rangement, il faut bien sûr préciser l’endroit où l’atelier à domicile doit être installé en premier lieu. Cela dépend à son tour de la question de ce qui est censé y être réalisé en premier lieu.
Un atelier à domicile au sous-sol est probablement le classique absolu :
En règle générale, il peut y avoir du bruit et de la poussière et la saleté ne constitué pas non plus un problème. Pour des raisons de santé et de sécurité, il est toutefois essentiel de réfléchir à l’évacuation d’éventuels gaz d’échappement dans ce contexte.

Pour tous ceux et toutes celles qui, en plus des travaux de bricolage nécessaires dans la maison et le jardin, aiment également passer leur temps à travailler sur leur voiture et/ou moto, le garage est certainement l’endroit plus approprié. Une autre option est l’abri de jardin, bien que celui-ci soit souvent plus petit et n’offre pas forcément l’espace dont vous avez besoin.

 

Un atelier aménagé de manière optimale nécessite de l’espace de rangement

En plus de la surface de travail, l’espace de rangement est stockage constitue le b.a.-ba de tout atelier qui se respecte. Après tout, chaque pièce – qu’elle soit grande ou petite – a besoin de sa place fixe, pour pouvoir toujours être trouvée rapidement. Avec cela, des armoires et des étagères robustes en métal sont préférables à des pièces de design en bois. Après tout, elles sont censées être résistantes !

Une grande armoire verrouillable et une étagère haute ne sont jamais un mauvais choix. Un chariot à tiroirs constitue une autre très bonne idée : Celui-ci peut trouver sa place permanente sous le robuste et large établi et être simplement déplacé ailleurs en cas de besoin. Ainsi, vous l’avez toujours à portée de main quand vous avez besoin du contenu. Un système de tiroirs de rangement modulaire vous permet d’y stocker et d’y trier des petites pièces, telles que des vis, des chevilles ou des clous de manière optimale. Des crochets sur les murs sont également très pratiques, par exemple pour un balai.

Astuce :

Quel que soit le type de moyen de rangement pur lequel vous vous décidiez, il y a un point qu’il ne faut en aucun cas oublier : Tout doit être étiqueté ! Comme déjà mentionné précédemment, il s’agit là d’une aide précieuse, quand chaque objet a sa place fixe, et cela fonctionne mieux si chaque armoire, étagère et tiroir est étiqueté avec son contenu.

Qu’est-ce qui constitue un atelier bien équipé ?

Il n’est pas si facile de répondre à la question concernant les outils incontournables devant faire partie de chaque atelier, étant donné qu’elle est, en fin de compte, très orientée vers les besoins individuels. Cependant, il existe un ou deux outils qui sont toujours nécessaires dans chaque ménage et permettent d’effectuer de nombreux travaux différents. Il s’agit notamment de :

Tous ceux et toutes celles disposant en outre d’un jardin et aimant y travailler ne pourront pas se passer d’outils supplémentaires, comme, entre-autres, une scie à main et une tronçonneuse , des bêches et des pelles ainsi que d’un racloir à mauvaises herbes et à joints.

La sécurité est le b.a.-ba de tout atelier qui se respecte

En plus de facteurs tels que l’ameublement, l’organisation et l’équipement, la sécurité joue un autre rôle essentiel lors de l’aménagement d’un atelier. Dans ce contexte, en plus d’un bon éclairage , il faut également veiller à ne pas se créer de dangereux risques de trébuchement. Pour cette raison, il est très important que chaque élément ait sa place attribuée et que les appareils y soient remis directement après leur utilisation.

Un autre aspect fondamental en termes de sécurité est constitué par les vêtements de protection pouvant s’avérer nécessaire en fonction de la tâche respective à exécuter. Des chaussures de travail , qui fournissent l’appui nécessaire et qui sont protégées par une coque de protection en acier, doivent être utilisées pour tout travail manuel.
Des vêtements de travail confortables avec des avec des renforts de protection aux endroits importants et des poches pratiques ainsi que des gants de travail sont également obligatoires.

Veillez également à porter des lunettes de protection pour tous les travaux de sciage. En cas d’émissions sonores importantes, la protection auditive ne doit en aucun cas être laissée de côté.

Des produits durables grâce à un entretien approprié

L’entretien des outils commence avec le stockage correct. Qu’il s’agisse d’une remise, d’une cave ou d’un garage – un atelier doit être sec. L’humidité peut avoir des effets négatifs et, dans le pire des cas, entraîner la rouille. Si de l’humidité est néanmoins présente dans la pièce souhaitée, il convient d’utiliser l’armoire métallique préalablement mentionnée, aux dimensions généreuses et verrouillable. Votre scie, vos vis et votre perceuse doivent absolument y être protégées.

Avant de remettre vos outils à leur place après chaque utilisation, vous devez investir un certain temps dans leur nettoyage. Pour les salissures légères, un chiffon humide avec un peu de liquide vaisselle et éventuellement une brosse de nettoyage fine est généralement suffisant. Des salissures plus tenaces, telles que l’acrylique, les colles ou les silicones, peuvent aisément être éliminées avec nos lingettes de nettoyage et la rouille légère peut mieux être éliminée avec un peu de papier abrasif.

Bien entendu, vous trouverez de nombreux autres produits spécifiques pour le nettoyage et l’entretien de vos outils dans notre boutique. Nous vous invitons à venir y jeter un coup d’œil et nous nous tenons volontiers à votre disposition pour toute question éventuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *