Bien préparer l’hiver en forêt

Date: 09.11.2020

L’automne et l’hiver constituent un défi particulier pour l’homme et la nature. Il s’agit de défier les éléments suivants : Conditions de luminosité difficiles, froid, verglas, chute de neige et humidité. Les animaux entrent en hibernation, s’envolent vers le sud et les arbres non seulement perdent leurs feuilles, mais ils cessent aussi de croître. Néanmoins, ce sont précisément ces circonstances de la saison froide qui offrent des avantages lors de la récolte du bois. Nous aimerions vous expliquer pourquoi il en est ainsi et quelles sont les règles de sécurité à respecter afin que vous soyez préparé(e) au mieux à l’hiver en forêt.

#1 Préparatifs pour l’hiver en forêt : avantages de la récolte en hiver

L’hiver offre bien plus que des conditions climatiques difficiles aux travailleurs forestiers. En plus des paysages magnifiques, la saison hivernale présente des bénéfices tangibles qui sont d’une importance considérable pour la sylviculture. Ce n’est pas un hasard, par exemple, si les bois feuillus sont surtout récoltés en automne et en hiver.

Les attaques d’insectes et de champignons diminuent considérablement en hiver, à moins qu’il ne soit trop doux, ainsi la qualité du bois augmente. Même si le réchauffement climatique de ces dernières années a malheureusement eu une incidence négative sur les bonnes conditions de l’automne et de l’hiver, de nombreux avantages de la saison froide subsistent. De plus, la teneur en eau plus faible des arbres ou surtout des troncs, garantit une meilleure qualité du bois.

Le facteur de protection élevé pour l’homme et la forêt est également encourageant. Les travailleurs forestiers tirent profit des feuilles manquantes qui ont rendu difficile la vue et l’évaluation des cimes. D’autre part, la nature bénéficie d’un impact beaucoup plus faible sur le sol et les routes forestières en raison de la neige et du gel qui ont été causés par les machines forestières et le transport du bois, même pendant les mois les plus chauds et les plus humides.

#2 Préparatifs pour l’hiver en forêt : entretien du matériel et des outils forestiers

Même si le froid de l’hiver a une incidence positive sur la récolte du bois, les dangers et les difficultés ne doivent pas être négligés. Une attention particulière doit donc être apportée aussi bien lors des travaux en forêt que lors de l’entretien des équipements.

Des conseils détaillés en matière d’entretien des équipements sont disponibles dans l’article de blog KOX correspondant. Nous vous montrons, par exemple, comment stocker correctement votre matériel et quelles pièces d’usure vous devez remplacer régulièrement.

La santé des travailleurs forestiers pendant les mois froids devrait également être la priorité absolue. En hiver, les vêtements de protection appropriés doivent donc être mentionnés ici. Ils vous protègent du froid, de l’humidité et d’éventuelles blessures. Et ils sont également très élégants ! Être clairement visible dans la forêt au crépuscule, dans un blizzard ou dans une lumière hivernale maussade devrait pourtant être évident pour tout travailleur forestier. Ce n’est pas par hasard si les couleurs voyantes sont obligatoires. Les amis et les collègues, ou dans le pire des cas les sauveteurs, ne peuvent pas vous rater, même lors d’une tempête de neige.

Lors de la recherche de sous-vêtements fonctionnels, de gants confortables ou d’un casque, investir du temps et de l’argent afin de satisfaire aux normes les plus élevées en vaut la peine. Des bottes anti-coupures et des pantalons anti-coupures complètent le tableau général, alors qu’une lampe portative vous fournira la lumière dont vous avez besoin selon la météo en cas d’urgence.

#3 Préparatifs pour l’hiver en forêt : sécurité lors des travaux forestiers en hiver

Vos vêtements de protection et un bon équipement sont extrêmement importants, surtout dans ces conditions difficiles ! Enfin, en hiver, vous pouvez vous attendre à de fortes chutes de neige, à du verglas traitre et à un froid glacial qui, dans le pire des cas, pourraient nuire à votre santé. Des chaînes à neige sur les véhicules et suffisamment de lumière afin d’effectuer le travail en toute sécurité sont indispensables, tout comme les vêtements de protection adaptés. En conséquence, vous devez entretenir vos chaînes, vous équiper à temps et, en ce qui concerne les lampes, vous devez éventuellement penser aux piles ou lampes de rechange en plus du test de fonctionnement.

En fin de compte, il est essentiel d’agir prudemment avec la nature et dans la nature. Si les chutes de neige sont trop fortes, il est plus sûr d’arrêter le travail ou de le reporter au lendemain. Car si des branches, des parties des arbres ou même des arbres entiers se cassent, se plient ou tombent sous le poids de la neige, vous ne devez pas être à proximité. Qui plus est, vous ne devez jamais aller seul(e) dans la forêt en hiver. Vous devez donc absolument travailler à deux afin de vous protéger mutuellement. Deux personnes peuvent en voir plus qu’une et, en cas d’urgence, une personne est sur place et peut apporter les premiers secours. Nous vous recommandons également de rafraîchir régulièrement les connaissances des cours sur ce sujet afin de pouvoir agir correctement, le cas échéant. Si vous suivez tous les conseils et agissez prudemment, vous serez prêt(e) en cas d’urgence.

Si vous avez besoin d’équipes de sauvetage supplémentaires, il existe maintenant des applications qui peuvent vous aider dans cette situation. Les points de sauvetage en forêt sont notés dans les applications, telles que « Aide en forêt » et vous aident à vous orienter. Ils sont une partie importante du concept de « chaîne de sauvetage » dans la forêt qui a été distribué dans toute la France.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *