Intempéries en forêt – Déblayage après la tempête

Date: 15.11.2021

Peu importe que ce soit un orage, une forte pluie ou une tempête : Les intempéries peuvent provoquer des dégâts désastreux dans la forêt et parfois blesser gravement les personnes qui s’y trouvent. Les branches et les pommes de pin situées en hauteur tombent déjà avec un léger vent et provoquent de graves dommages corporels, qui peuvent même entraîner la mort. Les intempéries peuvent également faire tomber des arbres entiers ou les briser en partie. Les intempéries peuvent survenir tellement vite et soudainement, qu’il est difficile de trouver un abri.

Donc ce n’est pas une bonne idée d’entrer dans une forêt en tant que novice en cas d’avertissement d’intempéries. Mais que faire si une intempérie nous surprend d’une seconde à l’autre ?

Soudain une intempérie éclate dans la forêt : Que faire ?

Dans le meilleur des cas, on ne se trouve pas en forêt pendant un orage, mais si un orage avec des coups de foudre survient brusquement, certaines recommandations permettent d’éviter des dégâts importants. D’une manière générale, chacun sait probablement qu’il n’est pas conseillé de se protéger sous des arbres. Car la foudre tombe souvent sur les points les plus élevés qui se présentent. C’est pourquoi il vaut mieux se tenir à l’écart de la lisière de la forêt, d’arbres isolés ou de bosquets d’arbres.

Se tenir à l’écart est généralement à l’ordre du jour, car si la foudre tombe sur un arbre, les ondes électromagnétiques peuvent se propager dans le sol tout autour. La personne qui se trouve dans cette zone sera soumise à un flux de courant tellement fort qu’elle peut en mourir. Les tours de surveillance et les affûts n’offrent pas non plus de protection et il faut également se tenir impérativement à l’écart des clôtures métalliques, des mâts et des antennes.

La solution : Si une tempête se prépare au-dessus d‘une forêt, il n’est vraiment pas facile de faire ce qu’il faut. Pour se protéger de la foudre, il peut être utilise de se mettre dans une dépression ou une cuvette. Idéalement en position accroupie, les pieds serrés et les mains protégeant les genoux ou la tête. On offre ainsi la surface la plus faible possible à la foudre et même si elle tombe, les chances de survie sont nettement plus importantes que pour une personne allongée sur le sol.

Tempêtes et dégâts de tempêtes en forêt

On ne peut éviter malheureusement de fortes intempéries dans une forêt, mais il existe au moins des facteurs permettant de minimiser les dégâts causés par une tempête :

La situation de la forêt

Le risque de dégâts dans une forêt après des intempéries dépend d’abord très fortement de la situation de la forêt. Les parcelles de forêt fortement exposées au vent sont nettement plus sujettes aux dégâts que celles qui sont peu affectées par les influences atmosphériques.

Le sol de la forêt

Un aspect auquel on ne pense pas forcément tout de suite est que la qualité du sol joue également un rôle important en cas de dégâts potentiels causés par une tempête. Selon que les arbres peuvent s’enraciner en profondeur, les conditions sont meilleures ou pires.

L’essence des arbres

Les principales essences des arbres dans la forêt ont aussi une influence sur le risque de dommages potentiels causés par une tempête : Ici la réponse se trouve à nouveau dans les racines. Alors que les épicéas sont soumis aux intempéries en raison de leurs racines plutôt à plat en forme d’assiette, le chêne peut s’ancrer plus solidement dans le sol avec ses racines dites en pilier, longues et verticales. Ainsi il est plus solide.

La hauteur des arbres

Étant donné que l’effet de levier des grands arbres est plus important entre le sol et la couronne, plus l’arbre est haut, plus les dommages des intempéries sont probables. En plus, les arbres minces peuvent casser plus rapidement dans une tempête que les gros.

Intempéries dans la forêt : que faire en cas de dommages causés par la tempête ?

Si les intempéries ont provoqué des dégâts dans la forêt, il faut d’abord de garder son calme et surtout : Laissez uniquement des travailleurs forestiers faire le déblayage ! En aucun cas un propriétaire de forêt ne doit avoir l’idée de déblayer seul des arbres ou des morceaux d’arbres tombés. Car même des semaines après les intempéries, le risque est encore très important que des arbres et des branches tombent ou basculent.

Enfin se pose la question de ce que le bois excédentaire après des intempéries en forêt va devenir. Il doit être vendu aussi vite que possible car s’il reste au sol trop longtemps, il va commencer à pourrir et à se décolorer. Il perd alors de la valeur et dans le pire des cas il ne peut plus être réutilisé.

D’autre part, il faut également faire très attention aux scolytes. Car les arbres tombés, en particulier dans les forêts d’épicéas, offrent de parfaites conditions pour le couvain de scolytes. Il s’agit ici de réagir vite : vous trouverez toutes les informations concernant l’infestation de scolytes sur les articles de blog suivants :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.