Notice de montage simple – Construire soi-même son pavillon de jardin en bois

Date: 27.08.2020
Catégories: Jardinage

Avoir son propre pavillon de jardin en bois dans sa cour n’est pas un luxe. Tout le monde peut se l’offrir, avec un peu de temps et de patience. Un pavillon de jardin, c’est l’occasion idéale de profiter de la chaleur du soleil entre amis ou avec sa famille, sans s’exposer aux effets néfastes des rayons du soleil. Si vous voulez posséder un pavillon de jardin, il y a plusieurs options : par exemple, vous pouvez acheter un kit prêt à monter ou embaucher un professionnel. Avec un budget limité, un projet de bricolage est probablement le meilleur choix. Si vous avez assez d’espace dans votre jardin et un minimum d’habileté manuelle, ça ne vous coûtera pas beaucoup d’argent ni d’effort. Notre notice de montage pourra vous aider.

#1 Construire soi-même un pavillon de jardin en bois : Choisir un emplacement et le préparer

Tout d’abord, il faut réfléchir au type de construction à réaliser, afin de pouvoir établir le schéma et la liste des matériaux. La présente notice de montage concerne un pavillon de jardin hexagonal avec toit en croupe. Bien entendu, cette forme de pavillon n’est qu’un exemple. Il est possible de choisir tous les éléments structurels possibles.

L’étape suivante consiste à organiser et à libérer le chantier du pavillon. Si la surface du sol n’est pas assez plane, elle doit être travaillée avec un rouleau de nivellement.

#2 Construire soi-même un pavillon de jardin en bois : Créer une ébauche du pavillon

Faites une ébauche pour la base de votre futur pavillon. Sciez trois planches de bois de la longueur souhaitée. Veillez à ce que les planches soient bien droites. Déterminez et marquez ensuite le centre exact des planches, en termes de largeur et de longueur. Ensuite, assemblez-les. Percez un trou d’env. 5 mm au milieu des planches et fixez-les, mais pas trop fort, avec des vis et des écrous. Enfin, repérez exactement le centre de chaque plaque à son extrémité et marquez-le. Ces points centraux sur le bord des planches doivent tous être à égale distance les uns des autres. Fixez les planches et serrez les écrous.

#3 Construire soi-même un pavillon de jardin en bois : Pose des fondations et des poteaux

Maintenant, vous pouvez transposer le modèle sur le chantier. Marquez le sol à l’extrémité de chaque planche afin de déterminer la position des futurs poteaux de fondation.

Poser les fondations est probablement la chose la plus importante dans la construction d’un pavillon. En aucun cas, les poteaux ne doivent être mis en terre ou bétonnés sans support de poteau. Les fondations doivent être sûres et stables pour que votre futur pavillon non seulement vous plaise, mais aussi qu’il dure longtemps. Le type de fondation adéquat dépend du type de sol du jardin. C’est pourquoi il est conseillé de consulter un spécialiste si vous avez des doutes à ce sujet.

Dans cette notice, nous vous recommandons la fondation par points. Elle est facile à réaliser pour un débutant et en même temps suffisamment stable pour parvenir à notre objectif.

Creusez les trous pour les fondations à une profondeur d’environ 80 cm. Réalisez ensuite un coffrage de fondation. Par exemple, vous pouvez mettre dans les trous les moules de forme tubulaire en métal ou simplement utiliser des planches en bois. Ensuite, versez à l’intérieur une couche de gravier, l’écraser fermement et remplir les trous de béton. N’oubliez pas de mettre ensuite les supports des poteaux en métal dans le béton. Assurez-vous que le bord extérieur de chaque support de poteau est à la même hauteur que les autres.

#4 Construire soi-même un pavillon de jardin en bois : Mise en place des poteaux

Laissez ensuite sécher le béton pendant 48 heures avant de poser les poteaux.

Installez ensuite les poteaux et vérifiez-les avec un niveau à bulle. En même temps, il faut s’assurer qu’ils sont tous à la même hauteur, parfaitement aplanis et alignés les uns par rapport aux autres afin que le pavillon ait un aspect correct. Sinon, il faut les scier afin de les adapter les uns aux autres et qu’ils soient tous similaires. Terminer en les fixant à l’aide des vis.

#5 Construire soi-même un pavillon de jardin en bois : Revêtement de sol

Si vous le souhaitez, vous pouvez laisser la structure sans revêtement de sol. Nous recommandons toutefois de poser un plancher en bois. Commencez par installer des barres d’extrémité et des traverses centrales. Choisissez ensuite soigneusement les planches et veillez à ce que le bois soit droit et en bon état.

Fixez les barres d’extrémité aux poteaux avec des vis, après les avoir vérifiées avec un niveau à bulle. Ancrez ensuite les traverses centrales aux barres d’extrémité à l’aide d’équerres métalliques. Assurez-vous que les traverses centrales sont à égale distance les unes des autres. Utilisez un niveau à bulle afin de vérifier qu’elles sont parfaitement alignées horizontalement. Sinon, vous ne pourriez pas installer correctement les lattes de la terrasse. Une fois les poutres installées, vous pouvez recouvrir le sol avec les lattes de la terrasse.

#6 Construire soi-même un pavillon de jardin en bois : Aménager des poutres pour un futur toit

Pour chaque poteau de fondation, marquez les points supérieurs où ils seront reliés aux poutres de support et sciez-les ensuite afin de former le logement des poutres porteuses. Placez ensuite chaque poutre dans le logement des poteaux, de manière à ce que les poteaux et les poutres soient positionnés à angle droit. Attachez-les fermement et fixez-les à l’aide de vis galvanisées.

Assurez-vous que les poteaux soient orientés verticalement et les poutres horizontalement, le tout selon une ligne droite commune. Sécurisez les poutres du toit avec des lattes de bois ou des barres transversales des deux côtés de chaque poteau. Répétez l’opération pour tous les poteaux et toutes les poutres voisines.

Il se peut que les poteaux ne soient pas parfaitement droits. Si nécessaire, bougez-les jusqu’à ce qu’ils soient droits dans toutes les directions. La structure doit être bloquée pendant que vous travaillez sur le toit.

#7 Construire soi-même un pavillon de jardin en bois : Construire et installer le toit

Placez tout d’abord une poutre de soutien au centre du pavillon afin de créer un point de fixation pour chaque chevron. Après avoir fixé une charpente (notamment des chevrons) avec des clous ou des vis sur la poutre principale du toit et les traverses, ces dernières peuvent être sciées. La traverse de soutien doit être également hexagonale, ou au moins sa pointe, qui est considérée comme un point de fixation.

Ensuite, sciez six chevrons à la longueur appropriée. N’oubliez pas d’inclure dans la longueur un surplomb de 100 mm à l’extérieur de chaque poutre. Sciez les extrémités de chaque poutre selon un certain angle, afin de conférer une inclinaison au toit.

Fixez ensuite avec des vis deux chevrons opposés sur la poutre de soutien, ainsi que sur la poutre du toit avec des équerres métalliques. Si les chevrons du toit sont déjà fixés, il faut monter et fixer les pannes intermédiaires.

#8 Construire soi-même un pavillon de jardin en bois : Plus que quelques manipulations…

La charpente est maintenant terminée. Vous pouvez la recouvrir de bardeaux bitumés ou de bardeaux en bois. Si nécessaire ou si vous le souhaitez, il est possible de fixer des poutres pour les côtés du pavillon. Il ne vous reste plus qu’à peindre votre pavillon de jardin avec de la peinture de protection pour le bois.

 

Michael Brauer est auteur de blog chez Hansagarten24. Il aime créer des plans de bricolage pour débutants. Les bâtiments de jardin sont sa spécialité, mais il s’intéresse aussi à tout ce qui touche à la construction et à la construction écologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *