Outils forestiers Conseils d’entretien et de maintenance : Réparer les outils et prévenir les signes d’usure

Date: 22.03.2019
Catégories: Travaux forestiers

Le bon outil est l’outil qui convient à tous les ouvriers forestiers. C’est pourquoi il est d’autant plus important d’entretenir régulièrement l’outil forestier. Nous avons des conseils pour vous sur la façon de garder vos outils en bon état et d’en prévenir l’usure.

#1 Outils forestiers Conseils d’entretien et de maintenance : Stockage correct des différents matériaux

Une fois le travail terminé, il suffit de jeter l’outil dans un coin ? Très peu d’entre vous le feraient. Néanmoins, il y a d’autres choses à garder à l’esprit lorsque vous rangez vos outils. Les arêtes coupantes des scies ou des haches peuvent être protégées de la rouille avec de l’huile ou de la graisse, surtout si elles sont stockées pendant une longue période. Une protection spéciale pour les lames, par exemple en cuir, contribue également à prolonger la durée de vie de l’outil. Lors du stockage d’outils en bois ou de pièces en bois, il faut faire attention à l’humidité de l’endroit de stockage : Si l’environnement est trop humide, les fibres peuvent gonfler et être endommagées. S’il y a trop peu d’humidité, le bois se dessèche, ce qui peut desserrer le manche d’une hache et constituer un risque pour la sécurité.

#2 Outils forestiers Conseils d’entretien et de maintenance : Rectifier les lames et les arêtes de coupe et les protéger contre l’usure

Là où il y a du rabotage, il y a des copeaux. Et là où il y a du sciage, de la coupe et du hachage, les lames et l’arrête de coupe s’usent. C’est pourquoi il est important d’affûter les arêtes de coupe usées avec une meuleuse appropriée. Pour la plupart des arêtes de coupe, les meuleuses à grain moyen ou les meuleuses à sec spéciales conviennent, les lames courbées peuvent être réaffûtées avec la pointe d’une meule étroite. Faites attention aux lames que vous possédez – convexes comme avec les merlins ou concaves comme avec les haches forestières. Par exemple, plus vous appliquez de force lors du fendage, plus la lame doit être solide. Alors n’en enlevez pas trop ! La touche finale est assurée par une pierre à aiguiser fine. Conseil supplémentaire : Utilisez toujours de bons disques de meulage pour travailler avec la meuleuse d’angle. Le matériau ne doit pas devenir chaud, ce qui se traduit par des décolorations bleues ou jaunes. Cependant, si des entailles profondes se sont déjà formées dans une lame, vous devriez envisager de la remplacer. La chaîne d’une tronçonneuse doit toujours être bien affûtée, sinon l’usure de la chaîne et du guide s’accélère énormément. Vous pouvez lire comment affûter au mieux les chaînes ici dans nos conseils professionnels.

#3 Outils forestiers Conseils d’entretien et de maintenance : Remplacement des pièces d’usure et entretien de la tronçonneuse

Une tronçonneuse doit être entretenue régulièrement pour éviter des dommages permanents. Des dommages irréparables tels qu’un guide plié ou un pignon de renvoi cassé augmentent le risque d’accident, et la pièce correspondante doit être remplacée immédiatement ! Pour éviter cela, entretenez votre tronçonneuse, comme toute autre machine, après une utilisation prolongée, c’est-à-dire enlevez la chaîne et le guide, nettoyez soigneusement toutes les pièces, vérifiez si elles sont endommagées et graissez les pièces correspondantes avec une huile appropriée. Par ailleurs, les raccords d’outils doivent également être lubrifiés régulièrement. Il est important de s’assurer que l’huile est de qualité biologique. Notamment, les huiles de qualité inférieure entraînent une usure plus importante et celles qui se grippent ruinent souvent l’ensemble de la scie. Vous trouverez également quelques conseils supplémentaires pour l’entretien et la maintenance d’une tronçonneuse ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.